Uvoz iz Kameruna iznosi 3 405,2 milijarda FCFA u 2018-u, što je povećanje za 11,5%, potaknuto kupnjom goriva



(Investir au Cameroun) XCHARX L’Institut national de la statistique (INS) vient de publier les données relatives aux dépenses d’importations du Cameroun en 2018. Ces dépenses se chiffrent à 3 405,2 milliards FCFA, en hausse de 11,5 % par rapport à l’année 2017.

D’après l’INS, cette augmentation des dépenses d’importations résulte de la hausse des achats de carburants et lubrifiants (87,9 %), des poissons et crustacés (35,3 %), du froment et méteil (11,7 %) et du clinker (1,3 %).

Cette tendance haussière a été amortie par la baisse des dépenses d’importations de certains produits, notamment le riz dont la facture s’est réduite d’environ 39,6 milliards FCFA, soit une baisse de 21,6 % en glissement annuel.

En 2018, la facture des importations des produits alimentaires est essentiellement soutenue par : les animaux et produits dérivés ; les produits du règne végétal et des produits alimentaires industriels. Ces produits engendrent une dépense de 702,3 milliards FCFA soit 20,6 % des dépenses totales d’importations contre 23,0 % enregistrées en 2017.

Les importations du Cameroun proviennent d’environ 189 pays, dont les dix premiers en fournissent plus de la moitié (58,2 %). La Chine occupe la première place avec 18,5 %. Elle est suivie par la France (8,3 %) ; le Nigeria (5,6 %) et le Pays-Bas (4,8 %).

Le Cameroun importe prioritairement de la Chine des machines et appareils électriques (20 %) ; des machines et appareils mécaniques (12,8 %) ; des ouvrages en fonte, fer ou acier (6,8 %), etc.

Les importations d’origine française sont constituées essentiellement de produits pharmaceutiques (12,6 %) ; de machines et appareils mécaniques (10,4 %) ; de machines et appareils électriques (8,7 %).

Sylvain Andzongo

PROČITAJTE VIŠE OVDJE