Kamerun: Ovdje su optužbe protiv Michèle Ndoki

[Social_share_button]
Les avocats de la vice-président de l’organisation des femmes du MRC, ont aussi appris qu’une interdiction de sortie du territoire avait été délivrée contre Michèle Ndoki par le délégué régional de la sûreté nationale du Sud-Ouest.

Devant les enquêteurs du Groupement spécial d’opérations (GSO), les mêmes causes produisent les mêmes effets. En effet, Michèle Ndoki, militante politique, arrêtée le mardi 26 février 2018, soit un mois après les manifestations des militants et sympathisants du MRC, va répondre des chefs d’actes de trouble à l’ordre public, insurrection, hostilité, incitation à l’insurrection, rébellion, attroupement, etc.

Bref, les mêmes chefs d’accusation retenus contre le leader Maurice Kamto, ses alliés et d’autres militants du MRC, inculpés au tribunal militaire de Yaoundé et privés de liberté depuis un mois pour avoir participé ou organisé la marche du 26 janvier 2019, malgré l’interdiction des autorités administratives.

La police a informé Maitre Michèle Ndoki des charges retenues contre elle hier jeudi 28 février 2019, après son audition dans les locaux du GSO. L’interrogatoire s’est déroulé en présence des avocats de la prévenue.

” Pendant l’audition, elle est demeurée impressionnante de sérénité, totalement imperturbable. Michèle est vraiment forte, pleine de caractère. Elle a dit à ses enquêteurs qu’elle n’a commis aucun crime et qu’elle voudrait savoir un jour pourquoi elle a été arrêtée et amenée à Yaoundé ” a confié à Cameroon-info.net, Maitre Emmanuel Simh vice-président du MRC et membre du collectif d’avocats constitué pour défendre les personnes arrêtées dans le cadre de la dernière marche réprimée du MRC.

A cette occasion, les avocats de la défense ont appris qu’une interdiction de sortie du territoire avait été délivrée contre Michèle Ndoki par le délégué régional de la sûreté nationale du Sud-Ouest.

Rappelons que l’activiste politique née en France il y a 46 ans, réside à Limbé, ville balnéaire de la Région du Sud-Ouest. C’est dans cette partie du pays, en proie à une crise anglophone qu’elle a été interpellée par la police et conduite à Yaoundé sous très forte escorte.

IZVOR: https://actucameroun.com/2019/03/02/cameroun-voici-les-chefs-daccusations-retenus-contre-me-michele-ndoki/